logo




Facebook

❗ PSOC | La Coalition des Tables régionales d'organismes communautaires (CTROC) demande au ministre délégué Lionel Carmant - Député de Taillon une gestion souple des surplus des organismes pour l'année 2020-2021, afin de leur permettre de mieux planifier l’après-crise et de s’ajuster aux besoins des populations qu’ils desservent. »📄 Lire la correspondance >> bit.ly/3b6UZBK❗ PSOC: La CTROC demande au Ministre délégué Lionel Carmant - Député de Taillon une gestion souple des surplus pour l'année 2020-2021 "Étant donné la baisse des dépenses en raison de la crise, des milliers d’organismes se retrouvent avec un surplus non affecté dépassant 25% de leurs dépenses annuelles. Pour éviter que tous ces groupes se trouvent inutilement en suivi de gestion, le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a invité les établissements à gérer ces situations avec souplesse, ce que nous apprécions. Mais il a aussi demandé aux organismes de produire un plan d’utilisation des montants excédentaires. Aujourd’hui, les membres de la CTROC vousdemandent de retirer cette exigence. Les difficultés liées aux exercices de planification financière restent élevées en ce moment. Le retrait de cette exigence permettra aux organismes de mieux planifier l’après-crise et de s’ajuster aux besoins des populations qu’ils desservent dans les mois à venir."Pour lire la correspondance envoyée au Ministre Carmant, c'est ici : 👇🏿👇🏾👇ctroc.org/2021/03/01/la-ctroc-demande-une-gestion-souple-des-surplus-2020-2021 ... See MoreSee Less
View on Facebook
En vue de la Journée internationale des droits des femmes, le Collectif pour un Québec sans pauvreté a produit des outils de sensibilisation (brochures, vignettes et balado) sur la pauvreté et les inégalités au féminin! #8mars2021 ... See MoreSee Less
View on Facebook

.

Load More...

logo
8 janvier 2021    Nouvelles

Guide pour le maintien et l’adaptation des activités et des services offerts par les organismes communautaires 

À la suite de l’annonce d’un deuxième confinement sur l’ensemble du territoire québécois, le Guide pour le maintien et l’adaptation des activités et des services offerts par les organismes communautaires a été mis à jour en regard des directives et des recommandations émises. Nous vous invitons à le consulter pour vous guider dans le choix des mesures pouvant être mises en place pour continuer à offrir des activités et des services à la population tout en respectant les règles sanitaires.

En somme, les organismes communautaires peuvent poursuivre leurs activités, sauf les activités sportives et les activités de chorale. Pour les autres, ils doivent offrir les services par téléphone ou en présentiel en priorité, si possible. Ils peuvent également offrir des activités en personne ou en groupe, dans le respect des directives de la santé publique, pour les activités jugées essentielles (par exemple, groupes de soutien aux personnes dépendantes, suivi individuel en santé mentale, groupes structurés pour de l’intervention psychosociale, etc.).

Pendant la période de confinement, malgré le couvre-feu, les personnes ayant besoin d’aide d‘urgence ou de dépannage, afin de répondre à des besoins de base, et les personnes en détresse pourront se rendre dans les organismes en mesure de les accueillir (ex. : centre d’hébergement, organismes de soutien) après l’heure du couvre-feu. De même, les intervenant.es responsables de ces services ainsi que les intervenant.es de proximité issu.es d’organismes communautaires (ex. : travailleur.euses de rue et de milieu) pourront aussi se déplacer après l’heure du couvre-feu. Si elles sont interpellées, les personnes doivent tout simplement répondre aux questions des policier.es.

Conception: Coopérative Molotov