Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Direction régionale de santé publique

Le comité conjoint avec le communautaire, sur lequel siège le RIOCM, des regroupements sectoriels ainsi que des représentants de tables locales de concertation, a été suspendu unilatéralement par la Santé publique au printemps 2019. Des représentations sont faites depuis afin de le réactiver.

Les financements attribués aux groupes communautaires par la Santé publique sont considérables et touchent plusieurs secteurs (petite enfance, jeunesse, itss, logement, sécurité alimentaire, etc.). Des enjeux importants nous sont rapportés par les groupes et ils méritent d’être abordés collectivement.

Exemples d’enjeux nommés :

  • Instabilité due au mode de financement par projet
  • Déplacement d’argent entre les territoires sans augmentation de l’enveloppe globale
  • Complexification des processus de dépôt et de reddition de compte (données probantes, livrables, etc.)
  • Contradiction avec l’autonomie des groupes, qui ont de moins en moins de marge de manœuvre pour adapter les activités aux besoins de la population (objectifs des programmes très pointus et intervention dans les pratiques)

 

En assemblée générale, les membres du RIOCM ont réaffirmé leur volonté d’être représentés par le RIOCM auprès de la santé publique en matière de financement. Nous poursuivons nos représentations à cet effet. Une rencontre est annoncée pour janvier. Nous espérons sincèrement dénouer l’impasse dans les prochaines semaines.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin