Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Rehaussement au PSOC à la mission globale : 5 M$ des 100M$ revendiqués

Dans le dernier budget provincial (2022-2023), le gouvernement du Québec s’est engagé à réserver 37,1 M$ pour rehausser le financement à la mission globale des organismes en santé et services sociaux soutenus au PSOC. Cette somme, déjà insuffisante face aux besoins criants des groupes sous-financés et des populations vulnérabilisées qui les fréquentent, semble avoir été amputée par le MSSS qui ne compte pas distribuer l’entièreté au milieu communautaire! Des représentations sont faites en ce sens par la CTROC au niveau national.

Le montant attribué aux groupes montréalais vient d’être confirmé : les quelques 535 organismes soutenus au PSOC mission globale devront se partager la famélique somme de 5 M$. Cela représente moins de 5% des 100 M$ revendiqués à l’hiver et qui correspond au manque à gagner estimé par les groupes montréalais pour être en mesure de réaliser leur mission.

À ces fonds généralistes pour l’ensemble des groupes financés au PSOC à Montréal, s’ajoutent les investissements annoncés par le gouvernement du Québec pour rehausser le financement à la mission globale de secteurs ciblés: les hébergements communautaires jeunesse et les organismes luttant contre la violence conjugale. Les ressources d’hébergements jeunesse à Montréal se partageront un peu plus de 1,19 M$. Le montant accordé au second secteur n’est toujours pas confirmé.

La répartition de ces fonds récurrents à la mission globale se fera régionalement, par le CIUSSS du Centre-Sud à Montréal, au cours de l’été et les versements sont attendus à l’automne. La méthode de répartition des fonds, qui vise à réduire les iniquités de financement entre les groupes pour une mission semblable (typologie), tiendra compte des nouveaux seuils planchers négociés cette année.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin