Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Nouveau financement pour du répit en trouble du spectre de l’autisme (TSA)

Des groupes communautaires qui interviennent auprès de personnes vivant avec un trouble du spectre de l’autisme et de leurs familles ont dénoncé la volonté de sous-traitance exercée par le réseau à leur endroit, dans un contexte de sous-financement chronique de leur mission et des activités existantes. Ils déplorent la volonté de Québec de leur acheter des places pour vider les listes d’attentes du réseau. Le RIOCM soutient la démarche des groupes et du Comité régional pour l’autisme et la déficience intellectuelle (CRADI). Les groupes communautaires ne doivent pas être perçus par le réseau comme des occasions à rabais de pallier le sous-financement des services publics. C’est pourquoi la campagne Engagez-vous pour le communautaire réclame non seulement un meilleur financement à la mission pour les groupes, mais également le réinvestissement dans les services publics et les programmes sociaux. Bien que tout ne soit pas encore finalisé, ces démarches semblent avoir assoupli la position du ministère.

Lien vers l’article

Lien vers le reportage audio

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin