logo




Facebook

.

Il est inacceptable qu'un restant de fonds de 63M$ destiné aux organismes soit retourné à Québec en raison d'obstacles administratifs. @JeanBoulet10 #polqc https://www.youtube.com/watch?v=MHZIvSQb9jM

Quelque 350 organismes communautaires en santé et services sociaux réclament un financement d’urgence pourtant débloqué, mais que des contraintes administratives ont fait reverser dans les caisses de l’État. #JDM

https://www.journaldemontreal.com/2021/05/04/fonds-durgence-les-organismes-communautaires-veulent-plus-dargent

Les organismes en santé et services sociaux de Montréal somment Québec de leur octroyer un financement d'urgence en lien avec la pandémie. Malgré les besoins qu'ils ont démontrés maintes fois, leurs demandes demeurent ignorées. #polqc @CarmantLionel https://www.newswire.ca/fr/news-releases/les-organismes-communautaires-de-montreal-reclament-des-fonds-d-urgence-qui-repondent-a-leurs-besoins-895645911.html

Load More...

logo
30 janvier 2016    

Pour un régime entièrement public d’assurance médicaments

Par : Coalition Solidarité Santé

Nous vous invitons vous, vos collègues, vos proches, vos réseaux à appuyer et à promouvoir la campagne citoyenne pour l’adoption d’une assurance médicaments 100 % publique, « Le remède aux coupures, ça existe ! », lancée en décembre par la Coalition Solidarité Santé.

Ces lettres sont destinées à vos députés-ées. Vous pouvez voir en ligne combien il ou elle en a reçu jusqu’à présent et faire un concours avec la circonscription voisine .

Nous les relancerons au printemps, forts des centaines de lettres qu’ils auront reçues grâce à votre collaboration!

Pourquoi une telle campagne ?

• La population québécoise est celle qui paie le plus cher au monde pour ses médicaments, tout juste derrière la Suisse. Nos médicaments nous coûtent 30 % de plus que dans la moyenne des autres pays développés.

• Le régime en place au Québec (public-privé) ne permet pas de contrôler la hausse des coûts exorbitante : les médicaments prescrits nous coûtent 7,5 milliards de dollars par année au Québec.

• La mise en place d’un régime entièrement public nous permettrait de récupérer d’un à trois milliards de dollars pour mieux financer l’ensemble de nos services publics.

• Même le Commissaire à la santé et au bien-être reconnait que le régime actuel est trop coûteux et de plus en plus inéquitable.

• Bien que 410 organisations et experts de la santé du Québec réclament un régime entièrement public depuis plusieurs années, le gouvernement reste sourd à leurs préoccupations et revendications.

• L’ensemble des autres provinces canadiennes travaille pour la mise en place d’un régime entièrement public d’assurance médicaments, qu’attend le gouvernement du Québec pour agir ?

• Le temps est venu d’augmenter la pression d’un cran.

 Ce qu’est la campagne :

 Une campagne de lettres citoyennes pour faire pression sur les élus (députées et députés provinciaux) :

• Qui se poursuivra jusqu’au 31 mars prochain.

• Qui propose un site Web très convivial : pour prendre connaissance des principaux enjeux, signer la lettre qui sera acheminée automatiquement au député de la personne signataire et pour suivre en temps réel les appuis par circonscription.

Pour de plus amples informations : remedeauxcoupures.cssante.com

Pour signer la lettre d’appui pour un régime d’assurance médicaments 100 % publique : remedeauxcoupures.cssante.com/formulaire

Pour le matériel de la campagne (tract, lettre ouverte type pour les médias) : remedeauxcoupures.cssante.com/materiel-pour-la-campagne

 1600 personnes ont envoyé leur lettre : à votre tour !

Conception: Coopérative Molotov