logo




Facebook

.

Démanteler les campements dans un contexte de crise du logement, crise des surdoses, crise de l’accessibilité aux services de santé physique et mentale isolent les personnes et les précarisent davantage. #polmt #polqc @MTL_Ville #itinerance https://journalmetro.com/opinions/tribune-libre/2638523/se-faire-mettre-dehors-de-dehors-au-nom-dun-logement-qui-nexiste-pas/

Il est inacceptable qu'un restant de fonds de 63M$ destiné aux organismes soit retourné à Québec en raison d'obstacles administratifs. @JeanBoulet10 #polqc https://www.youtube.com/watch?v=MHZIvSQb9jM

Quelque 350 organismes communautaires en santé et services sociaux réclament un financement d’urgence pourtant débloqué, mais que des contraintes administratives ont fait reverser dans les caisses de l’État. #JDM

https://www.journaldemontreal.com/2021/05/04/fonds-durgence-les-organismes-communautaires-veulent-plus-dargent

Load More...

logo
30 janvier 2016    

On PIC ou on PIC pas?

Par Marie-Chantal Locas, agente d’analyse et de liaison, RIOCM

Le RIOCM vous propose une analyse des enjeux entourant le Projet impact collectif (PIC) de Centraide du Grand Montréal. Ce document vise à situer cette initiative dans un contexte plus large, celui de la philanthropie, et à outiller les organismes pour qu’ils puissent prendre des décisions éclairées.

Le 15 octobre 2015, Centraide du Grand Montréal présentait devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain son PIC. Se présentant comme un « lieu d’expertise des enjeux sociaux et des solutions communautaires » et comme un « catalyseur de développement de la philanthropie individuelle et collective » (Centraide du Grand Montréal, 2015a), Centraide dit avoir développé cette initiative pour s’adapter aux profondes mutations de l’environnement philanthropique et mieux répondre aux attentes des donateurs.

Dans ce document, le RIOCM fait l’analyse du PIC en se penchant d’abord sur l’évolution du milieu philanthropique québécois. Dans un deuxième temps, il est question du PIC tel que présenté par Centraide, puis de l’approche qui sous-tend la démarche proposée aux organismes communautaires montréalais. À travers cette analyse, nous soulevons les préoccupations du RIOCM face à cette nouvelle manière de financer les groupes.

Document PDFhttps://riocm.org/wp-content/uploads/2015/12/projet-pic-low-res.pdf

Document Wordhttps://riocm.org/wp-content/uploads/2015/12/analyse_projetimpactcollectif_vf.docx

Fiche synthèsehttps://riocm.org/wp-content/uploads/2015/12/riocm-fiche-synthese-pic.pdf

Conception: Coopérative Molotov