logo




Facebook

Les directives officielles du MSSS concernant le port du masque obligatoire dans les locaux des groupes communautaires.

"Dans le cadre de la pandémie à coronavirus, le gouvernement du Québec a mis en place différentes
mesures afin de protéger la population. Le décret 810-2020 du 15 juillet 2020 portant sur le port du masque constitue une mesure de protection à laquelle les organismes communautaires sont assujettis.

En effet, les organismes communautaires qui accueillent la population sont des lieux publics fermés qui, selon leur mission, peuvent être considérés comme :
− une entreprise de services;
− un lieu où sont offerts des activités ou services culturels ou de divertissement;
− un lieu où sont pratiquées des activités sportives ou récréatives.

À ce titre, l’obligation du port du masque est applicable dans la plupart des organismes communautaires sous réserve des exceptions mentionnées dans ce décret et dans un avis du Directeur national de la santé
publique, notamment :
− avoir moins de 12 ans;
− avoir une condition médicale qui l’empêche;
− être atteint d’un trouble cognitif, d’une déficience intellectuelle ou d’un trouble du spectre de l'autisme;
− avoir un problème de toxicomanie ou un problème de santé mentale sévère;
− être assis à une distance de deux mètres d’une personne qui ne partage pas une même résidence ou qui offre un service ou un soutien.

Par ailleurs, un organisme communautaire d’hébergement est considéré comme un lieu résidentiel donc l’obligation de porter un couvre-visage ne s’applique pas. Nous recommandons toutefois que le couvre-visage soit porté dans les espaces communs notamment un hall d’entrée, une aire d’accueil ou un ascenseur.

Enfin, tous les travailleurs et bénévoles dans les organismes communautaires qui accueillent le public sont soumis aux règles applicables en matière de santé et de sécurité du travail.

La CNESST précise que, lorsque les principes de distanciation physique ne peuvent être respectés, un masque de procédure et une protection oculaire (lunettes de protection ou visière recouvrant le visage jusqu’au menton) sont fournis par l’employeur au personnel qui exécute une tâche nécessitant d’être à moins de 2 mètres d’une autre personne et en l’absence de barrières physiques.

Nous vous rappelons qu’en vertu de ce décret, un organisme communautaire qui ne ferait pas respecter le port du masque est passible d’une amende de 400 $ à 6 000 $. "
... See MoreSee Less

View on Facebook

.

Malgré les inquiétudes exprimées par les regroupements d'organismes communautaires et certaines équipes régionales de gestion du #PSOC, le ministère de la Santé et des Services sociaux est imperturbable. @sante_qc
#financement #communautaire #polQc https://t.co/x5QYFRAbRo

RIOCM@RIOCM

La reddition de comptes du fonds d’urgence #PSOC rate complètement la cible! @sante_qc
#financement #communautaire #polQc https://t.co/x5QYFRAbRo

La reddition de comptes du fonds d’urgence #PSOC rate complètement la cible! @sante_qc
#financement #communautaire #polQc https://t.co/x5QYFRAbRo

Load More...

logo
13 février 2017    

Invitation à participer au congrès de l’AIFRIS

Du 4 au 7 juillet 2017 se tiendra à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) le 7e Congrès international de l’Association internationale pour la formation, la recherche et l’intervention sociale (l’AIFRIS). Cet évènement réunira plus de 400 personnes provenant d’une vingtaine de pays autour du thème Solidarités en questions et en actes. Quelles recompositions? Il s’agit d’un congrès interdisciplinaire dépassant les frontières du travail social. Toutes les disciplines en sciences et humaines et sociales sont concernées. C’est pourquoi vous êtes invité. e. s à présenter une proposition de communication sur le thème du congrès sur le site de l’AIFRIS : http://aifris.eu/06manifestations/montreal_2017/index_01.php.

Veuillez consulter l’appel à communication pour prendre connaissance des trois axes thématiques à partir desquels vous pourrez formuler une proposition : http://www.aqcfris.org/files/appel-de-com-aifris-2017.pdf. La date limite pour le dépôt des propositions de communication est le 3 mars.

Des solidarités d’ici et d’ailleurs

L’AIFRIS est une association interdisciplinaire et interorganisationnelle, dans le sens où elle favorise des passerelles entre les mondes de la recherche, de la formation et des pratiques d’intervention sociale. Elle existe depuis 2008 et représente un nouvel acteur dans l’univers des associations internationales. En plus des 290 communications attendues dans les 90 ateliers, les 10 forums et les 6 carrefours des savoirs, 12 spécialistes de la question des solidarités sociales en intervention sociale venant du Canada, de la France, du Chili, de la Belgique et de la Suisse viendront présenter en plénière leurs réflexions sur des aspects différents de ce thème. L’objectif général est d’offrir une occasion aux acteurs de l’intervention sociale d’interroger collectivement ce que signifie aujourd’hui la notion de solidarité et d’examiner ses différentes (re) configurations dans les domaines de la vie sociale et des pratiques d’intervention sociale.

Des enjeux d’actualité

Plusieurs sujets d’intérêt public y seront traités tels que la situation des autochtones, les pratiques de sortie de la rue des personnes itinérantes, les transformations des pratiques institutionnelles et de l’action publique, les pratiques autour des enjeux environnementaux, les enjeux du contexte minoritaire francophone, celles entourant la santé mentale, le rôle de l’action communautaire, l’éducation aux pratiques solidaires, le rôle de la nouvelle philanthropie dans la recomposition des solidarités, etc.

L’intérêt d’un tel congrès pour le milieu communautaire québécois

Ce genre de congrès attire généralement davantage les milieux universitaires que les milieux de pratique ce qui est probablement dû à leur caractère scientifique. Or, ces milieux auraient avantage à être davantage mis en présence puisqu’ils ont beaucoup à s’apprendre.

Les organisateurs du congrès ont à cœur la présence des intervenants et intervenantes sociales du  milieu communautaire et feront un effort particulier pour soutenir leur participation, que ce soit comme participant. e ou communiquant. e. Un tarif particulier pour les groupes communautaires est offert. La possibilité d’être accompagné pour la préparation d’une proposition de communication l’est également. Vous pourrez en l’occurrence vous adresser directement à l’AQCFRIS à l’adresse suivante : aqcfris@gmail.com

À l’instar des autres pays de la francophonie, nous avons au Québec un réseau d’organismes communautaires qui travaille dans différents champs de l’intervention sociale. Nous avons cependant un caractère qui nous est propre et qui mérite d’être présenté à nos collègues de la francophonie. Nous comptons sur votre participation pour 17faire rayonner l’action communautaire autonome.

Conception: Coopérative Molotov