logo




Facebook

.

« 9 Québécois non autochtones sur 10 estiment que les Premières Nations sont victimes de racisme et de discrimination et jugent que le gouvernement devrait agir pour changer la situation. » On attend quoi? https://t.co/JRweiPdpFD #polqc

Malgré les inquiétudes exprimées par les regroupements d'organismes communautaires et certaines équipes régionales de gestion du #PSOC, le ministère de la Santé et des Services sociaux est imperturbable. @sante_qc
#financement #communautaire #polQc https://t.co/x5QYFRAbRo

RIOCM@RIOCM

La reddition de comptes du fonds d’urgence #PSOC rate complètement la cible! @sante_qc
#financement #communautaire #polQc https://t.co/x5QYFRAbRo

Load More...

logo
31 mai 2016    

De la lutte à la gestion de la pauvreté. Quand la philanthropie s’en mêle!

Par Marie-Chantal Locas, agente d’analyse, de formation et de liaison RIOCM

Le 28 avril dernier, dans le cadre des Grands débats de l’Institut santé et société de l’UQAM, avait lieu l’événement De la lutte à la gestion de la pauvreté. Quand la philanthropie s’en mêle! Réunissant près d’une cinquantaine de personnes de divers milieux (communautaire, syndical, économie sociale, universitaire), cette journée de réflexion avait pour but de :

  • Clarifier la nature des transformations associées aux pratiques de gouvernance publique/ privée dans le champ du social, ainsi que des enjeux sociaux, politiques, et idéologiques soulevés par cette nouvelle tendance en regard de la lutte à la pauvreté;
  • Examiner comment ces nouvelles pratiques philanthropiques sont influencées et/ou influencent l’action publique et la vie démocratique;
  • Explorer des pistes d’actions favorisant le débat public sur ces enjeux et que les acteurs publics et privés concernés puissent rendre compte de leurs choix et responsabilités face à ces transformations.

Pour amorcer la journée, quatre panélistes ont présenté divers aspects du paysage philanthropique québécois. S’en est suivie une séance d’ateliers au cours de laquelle les participant-e-s ont décrit la situation dans leur milieu et fait part de leurs préoccupations par rapport à la place grandissante qu’occupent les fondations dans la lutte contre la pauvreté. Plusieurs ont aussi mis de l’avant des pistes de solutions pour préserver l’autonomie des organismes dans le contexte actuel. En fin de journée, le fruit des échanges de la journée a été mis en commun lors d’une plénière.

Dans les prochains mois, un texte de positionnement sera rédigé suite aux échanges et aux débats qui ont eu lieu lors de cette journée. Pour avoir accès aux présentations des panélistes, consultez le site internet de l’Institut santé et société.

Conception: Coopérative Molotov