logo




Facebook

Une lettre ouverte qui dénonce le démantèlements des campements à Montréal!« Ces démantèlements ont lieu dans un contexte de multiples crises: crise du logement, crise des surdoses, crise de l’accessibilité aux services de santé physique et mentale. Ces différentes crises ont été exacerbées par la pandémie de COVID-19 mais sont niées par les gouvernements. Alors qu’il manque des logements à la tonne, que ceux qui sont disponibles sont inabordables, la stratégie actuelle de tout miser sur l’accompagnement vers le logement privé à ses limites. Si parmi les solutions mises de l’avant, le logement est certainement incontournable, les conditions pour y accéder sont peu adaptées aux besoins et aux réalités des personnes en situation d’itinérance. Comme s’il suffisait de “placer” quelqu’un dans un logement pour arrêter de s’en préoccuper. »SIGNATAIRES :▪ Aurélie Broussouloux, Réseau alternatif et communautaire des organismes en santé mentale de l’Île de Montréal (RACOR en santé mentale)▪ Caroline Leblanc, T.s , M.Serv.soc. étudiante au doctorat en santé communautaire à la l’Université de Sherbrooke menant une recherche participative sur les enjeux que vivent les personnes qui n’ont pas recours aux refuges.▪ Sue-Ann MacDonald, professeure agrégée, École de travail social, Université de Montréal▪ Marie-Andrée Painchaud, Regroupement intersectoriel des organismes communautaires de Montréal (RIOCM)▪ Marjolaine Pruvost, Table des organismes communautaires Montréalais de lutte contre le sida (TOMS)▪ Annie Savage, Réseau d’aide aux personnes seules et itinérantes de Montréal (RAPSIM)#polmtl #polqc ... See MoreSee Less
View on Facebook

.

Démanteler les campements dans un contexte de crise du logement, crise des surdoses, crise de l’accessibilité aux services de santé physique et mentale isolent les personnes et les précarisent davantage. #polmt #polqc @MTL_Ville #itinerance https://journalmetro.com/opinions/tribune-libre/2638523/se-faire-mettre-dehors-de-dehors-au-nom-dun-logement-qui-nexiste-pas/

Il est inacceptable qu'un restant de fonds de 63M$ destiné aux organismes soit retourné à Québec en raison d'obstacles administratifs. @JeanBoulet10 #polqc https://www.youtube.com/watch?v=MHZIvSQb9jM

Quelque 350 organismes communautaires en santé et services sociaux réclament un financement d’urgence pourtant débloqué, mais que des contraintes administratives ont fait reverser dans les caisses de l’État. #JDM

https://www.journaldemontreal.com/2021/05/04/fonds-durgence-les-organismes-communautaires-veulent-plus-dargent

Load More...

logo

« Nourrir nos aînés »

Projaide inc.

01/02/2021

Projaide a le plaisir de vous annoncer un nouveau programme débutant le 1 février 2021 : « Nourrir nos aînés ». Ce programme consiste à livrer un panier d’épicerie directement à la résidence de la personne aînée qui en a besoin.

Chaque personne de 65 ans et plus, vivant seule ou en couple, ayant des difficultés de déplacement ou des difficultés financières peut se prévaloir de ce programme. Il suffit de;

Remplir le formulaire d’inscription
Payer les frais de $7 par année pour la carte de membre
Payer les frais de $5 par panier d’épicerie, livraison incluse

http://projaide.ca

Fichiers attachés

Conception: Coopérative Molotov