BABILLARD COMMUNAUTAIRE

2023-12-12
Spectre de rue

Intervenant.e sur la liste de rappel – Service de vérification de substances

Spectre de rue est un organisme à but non lucratif dont la mission consiste à diminuer la transmission des infections transmises sexuellement et par le sang (ITSS), du VIH/SIDA et des Hépatites, ainsi qu’à prévenir les surdoses. Dans une optique de réduction des méfaits et suivant l’approche humaniste, l’organisme offre une gamme de services s’adressant aux personnes qui résident ou transitent dans le quartier Centre-Sud de Montréal. Par le biais de ses interventions, l’organisme vise essentiellement à sensibiliser et à éduquer les populations avec lesquels il est en lien afin de promouvoir les pratiques sécuritaires en matière de sexualité et d’injection ou d’inhalation de drogues.

SOMMAIRE
Sous la responsabilité de la coordination clinique du Site fixe, du service de consommation supervisée et du service de vérification de substances, en collaboration avec le.la chef.fe de projet, l’intervenant.e en analyse de substances sera amené.e à faire l’analyse des substances amenées par les personnes et de les accompagner dans une prise en charge à moindre risque par rapport à leur consommation. Il est à considérer que ce nouveau service bénéficie d’une exemption à la Loi réglementant certaines drogues et autres substances par Santé Canada.

Les personnes visées par le projet peuvent vivre des situations complexes (rupture de lien social, consommation, précarité, enjeux de santé mentale, etc.), c’est pourquoi Spectre de rue est à la recherche d’une personne prête à relever des défis multiples ! Une personne active, autonome, créative et qui a à cœur le milieu communautaire et la mission de l’organisme.

ACTIONS
– Accueillir les personnes qui souhaitent utiliser le service ;
– Analyser des substances au moyen d’un spectromètre, de réactifs colorimétriques et de bandelettes de détection ou des technologies disponibles ;
– Communiquer les informations et les messages de prévention en lien avec l’analyse de substances ;
– Participer à la production des rapports exigés ;
– Participer à la mise à jour des outils d’intervention et protocoles liés au projet ;
– Faire le monitorage ;
– Accueillir, écouter, soutenir etou référer les personnes rencontrées ;
– Faire la promotion des services d’analyse de substances et tous autres services qui répondent aux besoins spécifiques des personnes utilisatrices de substances ;
– Intervenir selon les approches de réduction des méfaits et humaniste ;
– Distribuer et récupérer du matériel de prévention (consommation etou sécurisexe) ;
– Intervenir en promotion de la santé, prévention et éducation ;
– Assurer la destruction de toute substance donnée pour analyse ou oubliéejetée dans le local ;
– Toutes autres tâches liées à l’emploi.

QUALIFICATIONS PERSONNELLES ET PROFESSIONNELLES
– Diplôme collégial et/ou universitaire dans un domaine lié à l’intervention psychosocial (travail social, intervention en délinquance, éducation spécialisée, etc.). Il est à noter que toute combinaison pertinente de scolarité et d’expérience sera considérée ou expérience vécue en lien avec la consommation de substances ;
– Bonne connaissance des substances psychoactives et des enjeux liés à leur usage ;
– Expérience dans un secteur connexe ou de préférence acquises dans un poste semblable est un atout ;
– Connaitre les principes et pratiques en analyse de substances, la colorimétrie et l’analyse par spectromètre sont considérées comme un atout ;
– Avoir un intérêt face au milieu communautaire, à la réduction des méfaits et envers les enjeux liés à la consommation de substances ;
– Désirer s’investir auprès d’une population qui peut vivre plusieurs enjeux différents et être en situation de vulnérabilité etou de marginalité ;
– Être en mesure de gérer sa consommation et de s’abstenir de consommer durant les heures de travail ;
– Bilinguisme fonctionnel.

Horaire : Liste de rappel. Le quart de travail peut varier de 4 à 7 heures. Les quarts peuvent donc être de semaine et/ou de fin de semaine selon les besoins du service.

Conditions : Les conditions de travail sont fixées selon la convention collective de Spectre de rue
– Congés fériés, maladies, ressourcement et mobiles ;
– Reconnaissance de la scolarité et de l’expérience de travail selon le poste occupé ;
– Assurances collectives et possibilité de REER ;
– Équipe soutenante et inclusive ;
– Supervision clinique externe et individuelle sur demande ;
– Salaire d’entrée 24,04$/heure.

Comment postuler :
Si vous êtes passionné.e pour la cause et avez un intérêt marqué pour intégrer l’équipe de Spectre de rue, veuillez faire parvenir votre candidature (CV et lettre de présentation) à Alicia
Élizabeth Morales, coordonnatrice du site fixe et service de consommation supervisée, avant le mardi 12 décembre par courriel à coordoclinique@spectrederue.org