logo




Facebook

Une lettre ouverte qui dénonce le démantèlements des campements à Montréal!« Ces démantèlements ont lieu dans un contexte de multiples crises: crise du logement, crise des surdoses, crise de l’accessibilité aux services de santé physique et mentale. Ces différentes crises ont été exacerbées par la pandémie de COVID-19 mais sont niées par les gouvernements. Alors qu’il manque des logements à la tonne, que ceux qui sont disponibles sont inabordables, la stratégie actuelle de tout miser sur l’accompagnement vers le logement privé à ses limites. Si parmi les solutions mises de l’avant, le logement est certainement incontournable, les conditions pour y accéder sont peu adaptées aux besoins et aux réalités des personnes en situation d’itinérance. Comme s’il suffisait de “placer” quelqu’un dans un logement pour arrêter de s’en préoccuper. »SIGNATAIRES :▪ Aurélie Broussouloux, Réseau alternatif et communautaire des organismes en santé mentale de l’Île de Montréal (RACOR en santé mentale)▪ Caroline Leblanc, T.s , M.Serv.soc. étudiante au doctorat en santé communautaire à la l’Université de Sherbrooke menant une recherche participative sur les enjeux que vivent les personnes qui n’ont pas recours aux refuges.▪ Sue-Ann MacDonald, professeure agrégée, École de travail social, Université de Montréal▪ Marie-Andrée Painchaud, Regroupement intersectoriel des organismes communautaires de Montréal (RIOCM)▪ Marjolaine Pruvost, Table des organismes communautaires Montréalais de lutte contre le sida (TOMS)▪ Annie Savage, Réseau d’aide aux personnes seules et itinérantes de Montréal (RAPSIM)#polmtl #polqc ... See MoreSee Less
View on Facebook

.

Il est inacceptable qu'un restant de fonds de 63M$ destiné aux organismes soit retourné à Québec en raison d'obstacles administratifs. @JeanBoulet10 #polqc https://www.youtube.com/watch?v=MHZIvSQb9jM

Quelque 350 organismes communautaires en santé et services sociaux réclament un financement d’urgence pourtant débloqué, mais que des contraintes administratives ont fait reverser dans les caisses de l’État. #JDM

https://www.journaldemontreal.com/2021/05/04/fonds-durgence-les-organismes-communautaires-veulent-plus-dargent

Les organismes en santé et services sociaux de Montréal somment Québec de leur octroyer un financement d'urgence en lien avec la pandémie. Malgré les besoins qu'ils ont démontrés maintes fois, leurs demandes demeurent ignorées. #polqc @CarmantLionel https://www.newswire.ca/fr/news-releases/les-organismes-communautaires-de-montreal-reclament-des-fonds-d-urgence-qui-repondent-a-leurs-besoins-895645911.html

Load More...

logo

Conseiller(ère) en intégration sociale (Remplacement de congé de maternité : contrat de 15 mois)

CARI St-Laurent

07/05/2021

Le Centre d’Accueil et de Référence sociale et économique pour Immigrants de Saint-Laurent (CARI St-Laurent), www.cari.qc.ca un organisme à but non lucratif qui accueille, aide et accompagne les immigrants dans leur intégration personnelle, sociale et professionnelle, est à la recherche d’un(e) CONSEILLER(ÈRE) EN INTÉGRATION SOCIALE.

Vous cherchez une organisation apprenante
Un milieu de travail où l’on prend soin de vous
Et où tous les talents peuvent s’exprimer
C’EST AU CARI ST-LAURENT QUE ÇA SE PASSE!

Remplacement de congé de maternité : contrat de 15 mois

Responsabilités :
– Accueillir les usagers qui se présentent à l’organisme, les informer des services offerts
– Évaluer les besoins des usagers et établir un plan d’intervention puis en assurer le suivi.
– Parfaite connaissance des statuts d’immigration et des besoins reliés
– Aider les usagers à remplir divers formulaires.
– Renseigner les usagers sur les aspects juridiques et légaux de leur intégration.
– Encourager les usagers dans leurs démarches d’autonomie et de socialisation
– Stimuler leurs intérêts pour des activités sociales ou bénévoles, etc.
– Aider à la recherche de logement, intervenir comme médiateur
– Faire des visites à domicile en cas de situation d’urgence
– Accompagner les usagers et assurer l’interprétariat au besoin (Ex. palais de justice, hôpital ….etc.).
– Tenir à jour le fichier des usagers et rédiger les notes évolutives dans les dossiers,
– Organiser et animer des rencontres d’information ;
– Participer à la rédaction des rapports d’étape.
– Assister et porter des dossiers aux différents comités locaux ou table de concertation.

Exigences :
– BAC en travail social, psychoéducation ou autre domaine pertinent ;
– Expérience professionnelle pertinente en lien avec l’emploi de 2 ans
– Connaissance de la réalité des immigrants, des revendicateurs du statut de réfugié;
– Habiletés en communication et animation de groupe.
– Capacité d’effectuer ses fonctions de façon autonome et d’établir des méthodes de travail efficaces ;
– Sens du travail en équipe, de l’approche usager et des comportements éthiques ;
– Excellente connaissance du français, de l’anglais et autre langue : espagnol, un atout;
– Connaissance de l’environnement Windows et de la Suite Microsoft Office ;
– Leadership dynamique et constructif ;
– Maitrise de l’approche interculturelle
– Capacité à l’écoute active, bonne empathie et ouverture ;

Conditions :
– Salaire compétitif et offert selon l’échelle salariale en vigueur
– Durée : 35 h par semaine / Avantages sociaux
– Date prévue d’entrée en fonction le 25 mai 2021
– Lieu de travail : 4 mn à pied du métro Du Collège

Les personnes intéressées sont priées de faire parvenir une lettre d’intérêt et leur CV au plus tard le 5 mai 2021 à l’attention du Comité de Sélection du CARI St-Laurent par  courriel : carist@cari.qc.ca

Seules les personnes retenues pour une entrevue seront contactées.

Fichiers attachés

Conception: Coopérative Molotov